jeudi 24 mai 2018

lundi 14 mai 2018

Au paradis des Grands dinosaures



Mercredi matin, le 9 mai, un pilier de l’aventure des dinosaures charentais s’est écroulé, nous ensevelissant de chagrin et d’accablement. Jean-Marie Audoin nous a quitté.
Son nom est irrémédiablement associé à Angeac et ses dinosaures. Pour ceux qui ne l’ont pas connu, il évoque simplement le directeur des carrières du même nom et qui est à l’origine des découvertes et des recherches qu'il encourageait et aidait matériellement . Tout cela est vrai, mais l’homme était  bien plus que cela.

Jean-Marie a bâti l'âme de ce projet pour en faire autre chose qu'une simple opération patrimoniale mue par une gestion administrative. Comme il aimait à le rappeler devant la presse, le projet des dinosaures était avant tout pour lui une belle histoire humaine, celle d’une rencontre entre les protagonistes de deux mondes qui semblaient s’ignorer. Une rencontre d'hommes avec leur personnalité, leurs enthousiasmes et leurs engagements.

Dès le début, nous nous sommes compris sans mot dire et Jean Marie nous a entouré de son indéfectible amitié. C’était un homme entier, d’une franchise qui pouvait heurter certains mais qui masquait mal les constantes et délicates attentions qu'il avait pour chacun. On ne l'a jamais vu obséquieux avec les puissants ni méprisant avec les subalternes.
Ses coups de gueule étaient à la hauteur de sa bienveillance et s'ils impressionnaient  (au début!), ils ne traduisaient que le reflet d'un caractère bien trempé sans une once de méchanceté. Il était droit, qualité qu'il exigeait de ceux qui l'entouraient et qu'il a transmise à ses fils.
Ils nous a adopté et nous avons très tôt senti que chez lui tout était solide, y compris son amitié, qui, en 15 ans, n’a jamais été prise en défaut. Quand il donnait sa parole, on savait que s'était irrévocable et que le terme d'engagement n'était pas un vain mot pour lui.
  
La confrérie du Grand Sauropode dont il était le Grand Maître,  traduisait l'essence de sa personnalité :  l’amitié fédératrice et le partage avec les autres.
L'esprit d’équipe était pour lui un moteur de la vie. Dans son entreprise, au sein de clubs sportifs (le rugby!), il le mettait en pratique au quotidien.

 Nous sommes orphelins et cet été il sera difficile, à la vue d’une pelle mécanique dans la carrière, de ne pas deviner sa silhouette au commande de l'engin. Il nous a encouragé à aller de l'avant et nous continuerons sans lui mais avec sa présence bienveillante à nos côtés.
66 millions d'années après leur disparition, on parle encore des dinosaures. Nous faisons le pari qu'il en sera de même pour Jean-Marie.

Toute l'équipe des gros dinosaures



 



A Jean-Marie...






Jean-Marie a été inhumé aujourd'hui.
Entre 500 et 600 personnes (famille, amis , proches) se sont déplacés pour la cérémonie de funérailles à Barbezieux Saint Hilaire.

L'homme était aimé.

vendredi 11 mai 2018

Triste printemps...


Jean-Marie Audoin nous a quitté ce mercredi 9 mai 2018.

Son enthousiasme,  son expérience, sa bonne humeur, sa franchise, son aide capitale et désintéressée sur le terrain, son aptitude  à toujours trouver des solutions à nos problèmes, ses blagues autour des dinos... Jean-Marie va nous manquer cruellement.

Les fouilles d'Angeac-Charente ne seront plus tout à fait les mêmes à présent.






Jean-Marie, interviewé en novembre 2010 (Vidéo - Charente libre) au sortir de la toute première campagne de fouilles.
















29 juin 2015
Ce matin les tractopelles des carriers passent à l'action. Et bingo ! Déjà les premiers fossiles de cette sixième campagne sont remontés. Aujourd'hui, c'est la découverte d'une superbe et gigantesque tête de fémur d'un grand sauropode... s'agit-il du deuxième fémur de notre animal ? Il semble un poil plus petit. Mais il pourrait faire 2 mètres si on le trouve en entier ! Doumé court partout planter des piquets pour marquer les fossiles géants qui affleurent à présent. Une partie proximale d'un grand tibia, des galets d'os, peut-être une tête d'humérus, un autre probablement provenant du bassin de notre dinosaure cyclopéen... Cette nouvelle campagne semble prometteuse et on ne sait pas encore que dans quelques jours nous tomberont, grâce à Jean-Marie, sur le sacrum quasi complet de notre géant du vignoble.

Vidéo










In Comixtrip, quelques paroles enjouées de Jean-Marie Audoin sur les fouilles :

Curseur à  8:56   puis  46:17

Vidéo




27 juillet 2015
Site paléontologique d' Angeac-Charente.
Devant les caméras de " Des racines et des ailes" on déplace le sacrum du sauropode... resté ici depuis 140 millions d'années.

Jean-Marie est à la manœuvre et dirige l'évènement.

Vidéo




C'était aussi en juillet 2015, à l'Essille.
Au cours de la 5ème confrérie du Grand Sauropode, Jean-Marie Audoin, Grand Maître de l'Ordre, adoubait son ami Frédéric Rondinaud (roi de la pantoufle charentaise et du Dinochausson) en le faisant "Grand Chaussier".


Vidéo


Le roi de la pantoufle charentaise et du Dinochausson devenait en ce jour le Grand Chaussier.




Oui, ce sont aussi tous ces grands moments de rigolade qui nous manqueront. 


A JEAN-MARIE



dimanche 22 avril 2018

Le cerbère blanc d'Angeac-Charente


ET il n'est pas commode !!!


Un théropode comme gardien du site !  Quelle ironie !
Ça ne s'invente pas.



dimanche 15 avril 2018

Des dinosaures à La Rochelle !




Prés de 50 000 visiteurs sont venus l'admirer au musée d'Angoulême au cours des 6 derniers mois de 2017...
 l'exposition, Dinosaures, les géants du vignoble, est de nouveau visible, mais cette fois ci il vous faudra vous déplacer au Muséum d'Histoire Naturelle de La Rochelle !





Plusieurs semaines de remontage. Mais on y est !

Après l'inauguration  de ce 13 avril 2018,







l'occasion de découvrir les dinos et autres reptiles des Charentes (Chassiron-Cherves de Cognac-Angeac Charente), 








dont le fameux fémur de Pépé le sauropode d'Angeac, l'original bien sûr... 
qu'on peut même caresser ! 





Une visite pour les handicapés malvoyants avec une version en braille est possible !





VIDEO:



Et du côté boutique vous pouvez acquérir l'ouvrage "Dinosaures, les géants du vignoble",




(Ci-dessous, deux des écrivains-paléontologues ayant travaillé sur l'album.)





Le premier tome de Mimo, sur la trace des dinos (Déjà vendu à plus de 6000 exemplaires !) qui narre l'histoire du site d'Angeac...





Et le livre de Dino-coloriages et jeux pour les plus petits !






Bonne visite et bonnes lectures !


Liens Muséum:

Programme:
https://museum.larochelle.fr/actualitemuseum/detail-actualite/b/597/h/054c23b708913ef91acfd020f2289699/article/dinosaures-les-geants-du-vignoble-1.html


Page Facebook:

https://www.facebook.com/MuseumdHistoireNaturelledeLaRochelle/

vendredi 6 avril 2018

Variations étudiantes - prolongations !

Bonne nouvelle, l'exposition des étudiants de l'@telier ( école de l'image à Angoulême ) est prolongée jusqu'au 22 avril ! Certains visiteurs nous ont demandé si l'ouvrage présent dans les salles du Musée était en vente... hélas, ce livret de 60 pages, n'a été tiré qu'à 4 exemplaires, juste pour l'événement. Consultable sur place, il contient une multitude de croquis réalisés par les jeunes artistes pour préparer les récits ainsi que de belles photographies des objets muséographiques choisis, signées Rudolf Abraham.


Ci dessous, retour en photos sur le premier jour (27 mars dernier) et  découverte de l'exposition au musée d'Angoulême par nos dessinateurs et raconteurs d'histoires...  

Bon... je ne suis pas photographe, moi... alors comme d'habitude je fais ce que je peux. 
J'ai mis ici celles qui sont les moins floues ;) !




























Quelle aventure... en tout cas, pour moi, oui !